Nous localiser

Page d'accueil du site

Coordonnées de l'école
Ecole nationale supérieure Louis-Lumière
ENS Louis-Lumière - La Cité du Cinéma - 20 rue Ampère
93200
Saint-Denis (France)
Téléphone
01 86 67 00 01

METRO

  • Ligne 13 - carrefour Pleyel (sortie 2 Cap Ampère) – distance de l’Ecole – 5 minutes

 

RER

  • RER D - Stade de France - puis bus 139, arrêts "rue Ampère" ou "Carrefour Pleyel" (distance de l’Ecole : 1 km)
  • RER B - La Plaine Stade de France - puis bus 139 (arrêts "rue Ampère" ou "Carrefour Pleyel" (distance de l’Ecole : 1,5 km)
  • RER C - Saint-Ouen - puis bus 139 ou 274 (distance de l’Ecole : 2 km)

 

EN VOITURE

  • Depuis l’A86, prendre la sortie 8b.
  • Depuis le périphérique, sortir à Porte de Saint-Ouen ou Porte de Clignancourt.

 

Cahier Louis Lumière - Revue numérique annuelle de l'ENS Louis-Lumière

Bandeau Cahier ENS Louis-Lumière
8
(
février
2011
) :
Un cinéma du subjectif
Couverture cahier ENSLL 8

Actes du colloque organisé par l’École Supérieure d’AudioVisuel (ESAV) de l’Université de Toulouse II le Mirail et l’École nationale supérieure Louis-Lumière à l’Abbaye École de Sorèze (février 2011).

Après avoir abordé la question de la subjectivité au cinéma dès son premier numéro (automne 2003), le Cahier Louis-Lumière y revient dans son numéro 8 à partir d’un colloque co-organisé par l’ ENS Louis-Lumière et le laboratoire LARA de l’Ecole supérieure de l’Audiovisuel de Toulouse, qui s’est tenu à l’ancienne abbaye de Sorèze du 9 au 11 février 2011

Il s’agissait d’envisager quelques-unes des formes de l’expression directe de la subjectivité au cinéma ou, plus exactement, quelques-unes des manifestations du travail de la subjectivité au cinéma. Cette problématique conduisait nécessairement à questionner des démarches cinématographiques qui croisent des enjeux de vie et des enjeux de représentation, en opposition à la tradition auteuriste à la française comme à la ligne de démarcation établie entre pratiques professionnelles et pratiques amateuristes. 

Extrait du texte de présentation de Gérard Leblanc, Professeur des Universités à l'ENS Louis-Lumière, rédacteur en chef du Cahier 8.

© Boris Lehman, in "Cinéma Subjectif", p.28
© "Djib", J. Odoutan © 45rdlc, photo de Mallory Grolleau, in "Subjectivités en mouvement et déplacements identitaires dans les « cinémas africains » contemporains" par Daniela Ricci, p.32
© Fabienne Le Houérou in "Les en-jeux du je ou la place du genre dans la narration filmée", p.60
© Gérard Pelé, André Almuro, performance - 1996, in "Qui veut l'objet veut l'instrument", p.82
© Boris Lehman, in "Cinéma Subjectif", p.27
© Boris Lehman, in "Cinéma Subjectif", p.27