Recherche

Auteur : Nejib Boubaker - Directeur de mémoire : Alain Sarlat

Téléchargement du mémoire

 

Résumé :

L’avènement du numérique pour les productions cinématographiques est source d’incertitudes et de bouleversements. Les flux de production sont en constante évolution. Chacun utilise des méthodes différentes, parfois celles-ci sont mêmes spécifiques et développées en interne. Dans ce contexte, l’échange d’images entre différentes structures en maintenant une continuité colorimétrique est problématique. Les formats de fichiers bruts produits par les caméras sont généralement propriétaires ce qui entraine l’opacité la plus totale sur les transformations colorimétriques qui leurs sont associées.
Idéalement il faudrait que la gestion de la couleur soit standardisée et que tout le monde utilise les mêmes méthodes. C’est justement le but de l’Academy Color Encoding System (ACES) qui est en actuellement en train d’être développée. Cette méthode standardise un espace colorimétrique, des transformations et un format de fichier. D’apparence complexe, ce nouveau flux a pour but de simplifier et clarifier la gestion de la couleur tout au long de la production.
L’objet de ce mémoire est de présenter les apports de l’ACES et d’évaluer les changements éventuels qu’il pourrait engendrer. On se concentrera en particulier sur la comparaison d’un flux à partir de fichiers RAW avec un flux à partir de fichiers OpenEXR ACES. On déterminera ainsi les différences techniques, qualitatives, pratiques et ergonomiques.

 

Abstract :

The advent of digital cinematography generated uncertainty and disruption. Workflows are constantly evolving. Everyone uses different methods, sometimes they’re even internally developed and specific to one post-production house. Given the circumstances, the exchange of images between houses while retaining colour accuracy is problematic. Cameras generally generate proprietary RAW files, which means that the colorimetric transforms associated with said formats are totally unknown to the end- user.
Ideally, everybody should be using the same methods through a standardised colour management system. This is exactly what the Academy Colour Encoding System (ACES), which is still being developed, is aiming for. That new workflow specifies a colour space, transforms and a file format. It may sound complex but its goal is to make colour management clearer and easier for everyone throughout the production steps.
The aim of this master thesis is to present the input of ACES and to evaluate the changes it could lead to. We’ll be concentrating on comparing in particular a RAW files based workflow to an Open EXR ACES based workflow. Thus, ascertaining the technical, qualitative, practical and ergonomic differences.