École nationale supérieure Louis-Lumière : cinéma - son - photographie
© AL. Buzot

Une politique internationale active

L’ « International Center for Advanced Studies »

Depuis 2013 et l’emménagement de l’Ecole à la Cité du Cinéma, un Centre international est accessible aux étudiants et professionnels étrangers ou français, avec des formations en anglais exclusivement. Ces dernières concernent l’écriture pour le cinéma, l’image, la réalisation, les effets spéciaux….

La mobilité

L’Ecole accueille des étudiants étrangers mais elle encourage également ses élèves à se confronter à un autre contexte géographique, culturel et pratique, pendant un séjour à l’étranger dans une école partenaire. Ce séjour dure de 3 à 6 mois, il peut avoir lieu à l’occasion de la réalisation du Mémoire au semestre 6 ou à l’issue des études, au semestre 7.

Parmi les écoles partenaires, nous pouvons citer l’Académie Libanaise des Beaux Arts (ALBA : Beyrouth – Liban), l’École des arts et du cinéma (EDAC : Tunis – Tunisie), l’Escuela Superior de Cinema i Television (ESCT : Los Banos – Cuba), l’Universidade Federal Fluminense (UFF : Rio De Janeiro - Brésil), l’Escola Superior de Teatro e Cinema (Amadora – Portugal), la Fachhochschule University of Applied Sciences (Cologne – Allemagne), l’Osaka University of Arts (Japon), le Centro de Capacitation Cinematografica CCC (Mexico – Méxique), l’ENERC (Argentine - Buenos Aires), l’Université Canterburry (Nouvelle Zélande), l’Australian Film Television and Radio School (Sydney, Australie).

Mais cette liste n’est pas limitative, elle a vocation à s’étoffer au gré des projets.

Les missions de conseil et d’expertise

L'Ecole conduit une politique qualitative de coopération avec un nombre choisi de projets. Elle développe un savoir-faire d’ingénierie pédagogique pour participer pleinement au renforcement du potentiel éducatif supérieur, en intervenant directement pour le compte de partenaires étrangers (Maroc, Saint-Domingue) ou en étant associée aux actions soutenues par le ministère des Affaires étrangères.

Elle intervient également dans le cadre d’opérations ponctuelles en direction de professionnels (Iran, Russie) ou d’étudiants (Liban) étrangers.