Nous localiser

Page d'accueil du site

Coordonnées de l'école
Ecole nationale supérieure Louis-Lumière
La Cité du Cinéma - 20 rue Ampère
93200
Saint-Denis (France) / Tel : 01 84 67 00 01
Téléphone
01 86 67 00 01
Bandeau Formation Continue VAE ENS Louis-Lumière

Introduction à l’écriture de scénario

Méthodologie d’écriture pour le court et long-métrage
Dates
du
au
L’ENS Louis-Lumière se réserve la possibilité de modifier ces dates.
Durée
70 heures
10 jours
Coût
2850
Lieu
Paris
Téléchargez la fiche
Les formateurs
Profils
Scénariste, producteur, réalisateur
Contact
Julie BORNAND
Tel
01 84 67 00 27
Publics concernés

 

Profil professionnel des stagiaires :

Auteurs, artistes interprètes, réalisateurs, producteurs et toute personne avec un projet d’écriture de scénario (court ou long-métrage).

 

Pré-requis, expérience professionnelle :

Connaissance de base du milieu cinématographique (écriture, production, réalisation…)

Objectifs

Aborder les questions de méthodologie d’écriture tant du point de vue du travail d’enquête, que des rythmes d’écriture et des étapes successives pour mener à bien un scénario. Introduction aux fondamentaux de l’écriture:

  • L’histoire : sujet, arches narratives, climax
  • Le personnage : caractérisation, conflits intérieurs, trajectoire émotionnelle
  • Le point de vue : objectif, subjectif
  • Structure : 3 actes, 5 actes, flashbacks, rythme
  • Dialogues : le dit, le non-dit, le sous-texte
  • Mise en scène : émotions et mise en scène suggérée par l’écriture - le in, le off.

Alternance entre séances d’apprentissage et d’exercices en groupe. Intervention d’autres professionnels (comédiens, scénariste, producteur).

Programme détaillé

Le stage explore les fondements de l’écriture scénaristique. Si au début chaque stagiaire arrive avec un projet de court ou de long-métrage, la finalité principale de l’atelier est d’aborder les différents aspects de l’élaboration d’un récit filmique : sujet, structure narrative, genres, personnages, point de vue.

 

L’apprentissage théorique est enrichi par des exercices pratiques suscitant le regard du stagiaire et stimulant sa créativité ; écriture de multiples exercices spécifiques, séquences, seul ou en petits groupes, visionnages d’extraits de films, analyses et partages de points de vue.

 

Nota bene : le projet de court ou de long-métrage de chaque stagiaire peut être à peine esquissé, encore au simple stade de l’idée, ou déjà un peu développé. Plus qu’un scénario à finaliser, c’est d’abord un support de travail pour interroger et éprouver tout au long de l’atelier les questions récurrentes auxquelles tout scénariste, quelque soit son expérience, est confronté.

 

Les fondamentaux abordés :

 

L’histoire :

•Le sujet, les thèmes, la structure, les arches narratives ; où va le film, le(s) élément(s) déclencheur(s), le climax dramatique.

•L’univers filmique, le genre : drame, comédie, fantastique, thriller, codes narratifs liés au genre, mélange des genres.

Exercices :

•Écrire deux fois la même scène, à chaque fois la visiter avec les contraintes du genre. Incidences du genre sur l’écriture.

 

Le personnage :

•Multiples dimensions de la caractérisation. Modes d’expressions du personnage, psychologie, "rapport au monde" du personnage.

•Ce qui le fait avancer, le traverse : conflits intérieurs, extérieurs, trajectoire émotionnelle. Zones d’ombres, back ground, "mystère" (le « off » du personnage)

•Personnages principaux, importance et travail des personnages secondaires.

Exercices :

•Canevas précis de départ, avec un personnage installé dans un quotidien. Travail sur l’élément déclencheur révélant son désir de changement.

•Une situation définie, une scène où un personnage A fait la connaissance d’un personnage B. Incidences de leur caractérisation sur la rencontre (au moins deux versions).

 

Le point de vue :

•Objectif, subjectif (traduction de l’intime, sensations du personnage)

•Double point de vue, bascule de point de vue au cours du récit.

Exercices :

•Une situation donnée, la scène racontée d’un point de vue objectif, puis du point de vue d’un de ses protagonistes.

•Une scène courte, racontée de plusieurs points de vue (deux, voire trois protagonistes).

 

La structure :

•Structure narrative : 3 actes, 5 actes. Ouverture, épilogue. Flash back, flash forward, voix off.

•Rythmes, efficacité narrative. Rythme à l’intérieur d’une scène, dans l’enchainement des scènes. Ruptures et gestion des rythmes.

•Rythme temporel, durée du temps du film et dramaturgie.

•Scènes clés, éléments déclencheurs d’émotion, de suspense. Hiérarchie des informations d’une scène.

•Intrigue principale, et intrigues secondaires.

Exercices :

•Exercice spécifique sur la gestion du rythme en s’appuyant sur un enchainement de séquences.

•Présentation d’un personnage principal. Caractérisation et enjeux.

 

Les dialogues :

•Le dialogue de cinéma, le dit, le non-dit (le sous texte).

•La force de l’image par-delà le dialogue.

•Naturalisme, originalité des dialogues, dialogues "très écrits", théâtraux.

Exercices :

•Un canevas simple, deux versions d’une même scène ; une version aux dialogues signifiants, une version au sens identique mais explorant le non-dit et le langage non verbal.

 

Écriture et mise en scène :

•Émotions et mise en scène suggérée par l’écriture. Le in, le off,

•Précision des didascalies, didascalies et indications non techniques de filmage. Traduction en actions des émotions des personnages.

•Traduction des atmosphères du film à venir.

Moyens pédagogiques et techniques

Méthode pédagogique :

L’atelier sera divisé en séances d’apprentissage des notions fondamentales et d’exercices d’écriture ; mais aussi de visionnages d’extraits questionnant les différents points soulevés. Lors des travaux de groupes, il s’agira pour le stagiaire d’aiguiser son regard, ainsi que sa malléabilité. De confronter son point de vue et son imaginaire aux regards des autres.

La formation abordera aussi les questions de méthodologie d’écriture tant du point de vue du travail d’enquête, que des rythmes d’écriture et des étapes successives pour mener à bien un scénario. Pour enrichir ce travail, des intervenants extérieurs prendront ponctuellement part à l’atelier. Des comédiens interpréteront des extraits dialogués (scènes, bribes de texte) et/ou participeront à des improvisations. Ces séances destinées à nourrir le travail d’ensemble et les projets respectifs des stagiaires seront filmées puis visionnées.

Support fournis aux stagiaires : Extraits de films, extraits de scénario, rushes des séances avec les comédiens

Moyens techniques à la disposition des stagiaires : Vidéo projecteur, accès internet, DVDs

 

Les prochaines formations