Page d'accueil du site

Coordonnées de l'école
Ecole nationale supérieure Louis-Lumière
La Cité du Cinéma - 20 rue Ampère
93200
Saint-Denis (France) / Tel : 01 84 67 00 01
Téléphone
01 86 67 00 01

Soirée de lancement du livre "What simply happens"

 

poster lancement rue charlot

 

 

 

What simply happens est une marche à travers les collines d’Athènes. Au travers d’un regard sur ses chemins, ses vues, en s’arrêtant sur des détails et des personnes, l’on cherche à comprendre la nature de ces espaces si particuliers.  


Les collines d’Athènes ou « Lofos » en Grec, sont des lieux de vie à part dans la capitale hellénique. Des entités autonomes à l’intérieur du tissu urbain, en interaction avec celui-ci, sans pour autant en faire partie. Surplombant la ville depuis des millénaires, elles sont des lieux d’activités diverses allant du banal à l’étrange.  


Il est intéressant d’envisager un rapprochement entre ces collines et la notion antique d’Oros, désignant les ‘montagnes’ de la mythologie. Elles n’étaient en effet pas définies par leur taille, mais plutôt par leurs usages. Espaces des dieux, les montagnes ne font partie ni des villes ni des champs. Elles sont de ces lieux que personne ne peut légitimement s’approprier. On ne peut pas dire qu’elles appartiennent à quiconque alors que tout le monde les utilise. Une utilisation ponctuelle avant de les restituer à tous. Les collines d’Athènes sont si particulières, parce qu’elles sont un rare espace urbain qui n’a pas de fonction définie. Personne n’a dessiné leur usage. 


Lorsque l’on parle d’« espaces verts » aux Athéniens, ils vous répondront le plus souvent que la ville n’en a pas, qu’elle manque cruellement de « nature ». Cela souligne la dimension ambiguë de ces espaces. Les collines sont vécues inconsciemment comme un monde à part.