Nous localiser

Page d'accueil du site

Coordonnées de l'école
Ecole nationale supérieure Louis-Lumière
La Cité du Cinéma - 20 rue Ampère
93200
Saint-Denis (France) / Tel : 01 84 67 00 01
Téléphone
01 86 67 00 01
Bandeau Recherche ENS Louis-Lumière

La Recherche

L’ENS Louis-Lumière développe une recherche appliquée et théorique, associée à la création, qui prend forme à travers des projets spécifiques, originaux, à la croisée de l’art, de la science et de la technologie. Les projets de l’Ecole sont directement liés à la diversité de ses champs d’activité - Photographie, Son et Cinéma - et à la transversalité activée au sein des enseignements.

Actrice depuis 1926 de l’histoire des techniques de l’image et du son, l’ENS Louis-Lumière développe une recherche appliquée et théorique associée à la création, qui prend forme à travers des projets spécifiques et originaux, à la croisée de l’art, de la science et de la technologie.

 

Les projets de recherches menés par l’ENS Louis-Lumière et ses partenaires s'inscrivent dans des problématiques qui sont également au cœur de nos formations et s’articulent autour de quatre axes transversaux et transdisciplinaires :

 

  • Innovations technologiques et pratiques associées
  • Recherche et création artistique
  • Histoire des techniques, des technologies et des pratiques
  • Expertise et caractérisation scientifique

 

Au-delà, nous souhaitons entamer une réflexion de type épistémologique sur la question des techniques de l’image et du son, centrée notamment sur la notion d’outil. Cette politique de recherche active de l’ENS Louis-Lumière est portée par la revue de l’école, le Cahier Louis-Lumière, fondée en 2003 et qui compte aujourd’hui 12 numéros.

 

 

UN ECOSYSTEME

 

L’UPL

 

Fondée en 2014 par le CNRS, l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et l’Université Paris Nanterre, la communauté d’universités et d’établissements « Université Paris Lumières » (UPL) œuvre sur l’ensemble des disciplines de sciences humaines et sur d’autres domaines, en sciences exactes ou du vivant (biologie, informatique, mathématiques). Au sein de la COMUE, l’ENS Louis-Lumière est particulièrement impliquée dans l’axe « Création d’hier à demain : arts, patrimoine, humanités ».

Cette thématique s’articule autour de deux concepts : celui de « sciences de la création » d’une part, celui des processus de patrimonialisation, conservation et diffusion d’autre part. Les humanités et la création artistique à l’ère du numérique sont au cœur de cette thématique prioritaire, qui nourrira de façon privilégiée le développement d’outils et de systèmes numériques (création, corpus, archivage, diffusion, étude critique) à l’échelle de l’UPL.

 

L’EUR ArTeC

 

L’ENS Louis-Lumière est impliquée dans l’École Universitaire de Recherche ArTeC, une Graduate School à la française portée par la ComUE Université Paris Lumières. ArTeC a pour fonction de promouvoir des projets de recherche et des dispositifs de formation relatifs aux domaines des arts, des technologies, du numérique, des médiations humaines et de la création.

Ce dispositif permettra à l’ENS Louis-Lumière de proposer à terme un échelon doctoral pour ses étudiants, à travers des travaux de recherche-création.

L'EUR ArTeC explore de nombreux champs qui croisent nos pratiques d'expérimentation :

 

  • Les œuvres comme publication scientifique
  • Nouvelles formes d’écriture, nouveaux langages et culture du code
  • L’héritage de la cybernétique, l’éthique du futur et l’âge du post-numérique
  • Approches artistiques de la critique sociale, de l’éthique et de l’écologie
  • Préservation et conservation de l’histoire à l’ère numérique                       
  • Activité́ créative et cognition
  • La médiation par la robotique et l’intelligence artificielle
  • Les nouveaux dispositifs éducatifs et scientifiques
  • Art et genre
  • Sciences de l’ingénierie et création
  • Arts, sciences, technologies

 

 

 

UNE ACTIVITE SOUTENUE

 

DES PROJETS INNOVANTS

 

L’ENS Louis-Lumière est partie-prenante du projet ANR « BEAUVIATECH - Des techniques audiovisuelles et de leurs usages, modalités historiques, esthétiques et pratiques », porté par l'Université Rennes 2 et destiné à valoriser le travail de conception et d'invention de Jean-Pierre Beauviala et de sa société Aaton.

L’Ecole met à profit l'expertise de ses équipes et son plateau technique pour numériser certaines archives qui nous ont été confiées par le grand inventeur, dont l'oeuvre perpétue à nos yeux une tradition d'innovation industrielle française en tous points semblable à celle de Louis Lumière. Au-delà, le caractère universel et politique de sa démarche, ancrée dans les Sciences sociales depuis l'origine, correspond à l'identité scientifique de l'établissement.

Un atelier/laboratoire est initié autour de la caméra « Delta Pénélope », prototype de caméra mis au point par Jean-Pierre Beauviala qui associe argentique et numérique et n'a pas été commercialisé. Cet atelier accueillera outre nos étudiants des étudiants venus de Rennes. Enfin, le numéro 13 du Cahier Louis Lumière sera consacré à ce projet, sous la direction de Giusy Pisano (2020). C'est l'exemple même d'une démarche qui permettra aux étudiant.e.s de s'emparer de techniques et de problématiques de recherche qui concernent de près leur apprentissage théorique et scientifique.

 

 

DES LIENS FORTS AVEC LA PROFESSION

 

Nombreux sont les projets qui nous lient à la communauté des techniciens de l’image, du son et de la photographie. Pour la période récente, nous pouvons citer à titre d’exemple les tests optiques réalisés par Caroline Champetier, Pascal Lagriffoul (chef-opérateur à l’Ecole Louis-Lumière) Denis Lenoir et Martin Roux, tests uniques au monde réalisés en partenariat avec TSF, RVZ, PANAVISION et NEXT SHOT. De mémoire de chef-op, c’est la première fois que 39 modèles d’objectifs ont été testés, de façon totalement indépendante, à travers le tournage de deux plans dans les conditions réelles du plateau cinéma, en vue de comparer les optiques entre elles, avec l’idée de faire « de vraies images » plutôt que des tests cliniques. Un décor intégrant toute une gamme de couleurs a été construit, où deux modèles ont été filmés : un plan large et un plan serré, avec deux optiques d’une série à chaque fois, 25 mm et 50 mm en sphérique, 50 et 100 en anamorphique. Cette série de tests a permis d’évaluer finement la façon dont chaque objectif restitue leurs visages.

La projection d’une sélection de ces essais s’est déroulée au Micro Salon 2019 de l’AFC, elle s’est faite « à l’aveugle », sans révéler laquelle des deux optiques a été utilisée afin de faire jouer au maximum le ressenti de chacun, sans les a priori liés à des connaissances préalables. Ce processus expérimental cherchait à bousculer les idées préconçues et les habitudes que les professionnels ont trop souvent des optiques disponibles sur le marché. Ces images seront aussi proposées en mode comparatif sur un site internet dédié à ces tests.

 

 

DES PARTENARIATS NOMBREUX ET VARIES

 

Au-delà des relations riches et innovantes que nous entretenons avec les membres et associés de la ComUE Université Paris Lumières, l’ENS Louis-Lumière établit des partenariats de recherche avec des établissements tels que l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, La Fémis, l’ENSAD et des institutions académiques à l’international (Concordia, UQAM...).

Dans le cadre de certains projets de recherche appliquée, l’Ecole travaille au sein de consortiums public/privé regroupant des entreprises : Thalès Angénieux, Binocle 3D, Technicolor, SolidAnim, Ubisoft, Orange, France Televisions… Ces projets sont labellisés par les pôles de compétitivités et soutenus par des acteurs régionaux (en particulier la Région Ile-de-France), nationaux (BPI France) ou européens (Horizon 2020).

 

À travers une politique d'aide à la publication, l'ENS Louis-Lumière soutient les travaux de son équipe de chercheurs mais participe également à la publication d'ouvrages généraux en lien avec nos champs artistiques et scientifiques.

 

 

Contact Recherche
Julie de Faramond
Tel
+33 (0)1 84 67 00 14